D2B – Journée 8 : Guichen/Janzé

La dernière grande affiche de cette saison nous opposait à la jeune et talentueuse équipe de Guichen Bourg des Comptes, étant à égalité de points avec nous, mais en outre devant la nôtre, sans que l’on sache pourquoi, puisque nous avons une meilleure différence de matchs et de sets G/P, et que le règlement, certes pas très clair, stipule ceci :

Article 6 : LE CLASSEMENT DES EQUIPES
6 – 1 Le classement des équipes par division et par poule s’établira en fonction :
– du nombre de points,
– si égalité alors du nombre de matchs gagnés,
– si encore égalité alors de la différence de sets gagnés et perdus,
– si encore égalité alors de la différence de points gagnés et perdus,
– si encore égalité alors seront pris en compte les résultats de la rencontre ayant
opposés les ex aequo.

Mais passons au-dessus de cela, car cette rencontre était capitale pour l’accès en D1, puisque Guichen et nous-mêmes étions les principaux aspirants à la 4è et dernière place qualificative pour ladite montée.

Je dois maintenant vous narrer les multiples péripéties qui ont mouvementé la journée de mardi :

Outre les absents, pour diverses raisons, nommés Cyrille, Laurent et Delphine, Fanny était au rayon forfait inopiné. Le nombre de filles étant alors de 2, notre salut est venu de Dominique qui, dans un élan aussi fougueux que génial de dévouement, a ramené dare-dare Maëlle de St Malo. Avec au passage une halte, que je qualifierai de non nécessaire, dans un fameux restaurant made in USA.

Maintenant que le rappel des enjeux est fait, passons aux matchs, qui ont été d’une intensité, d’une émotion et d’un stress plus forts qu’à l’accoutumée…

SH1 : Clément a décidément beaucoup de difficultés contre son véloce adversaire. Comme l’année dernière, il a dû se battre durant 3 sets pour éviter une contre-performance. Fort heureusement, il a pu compter sur une plus grande endurance et lucidité pour garder une avance confortable en fin de match. 21/16 17/21 21/9

SH2 : Korantin faisait face à un adversaire un peu moins talentueux, mais néanmoins dangereux, compte-tenu de sa vision du jeu notamment. Koko prend de l’avance grâce à sa puissance, mais se montre impatient et commet quelques séries de fautes. Il s’en sort quand même en 2 sets. Décidément, depuis qu’il a tabassé un gros chien noir, ce n’est plus le même ! C’est un homme, ce Koko, maintenant 😉 21/16 21/19

SD1 : Les absences de Fanny et Delphine contraignent Alice à relever le défi de se confronter à une C3 (encore une fois). La logique étant respectée, la présidente s’est donné corps et âme, mais cela n’a pas suffi. 8/21 5/21

SD2 : Gwen a bien failli remporter le 1e set de ce match. Elle qui restait sur un 100% de victoires cette saison (je n’en dirai pas plus…) a cependant dû s’incliner dans les 2 manches face à une adversaire plus puissante. 18/21 13/21

DH : Face à une paire C1/D3 (B4/C4 en mixte), Geoffrey et moi-même avons très mal commencé le match. Stressés, pas très chauds, ou encore dépassés par la rapidité d’en face en début de partie, nous avons ensuite opposé une vaillante résistance, avec notamment plusieurs points conclus au filet. Nous étions même proches de remporter le 2ème set, mais nos adversaires étaient au-dessus, surtout au niveau de la défense. 13/21 19/21

DD : Maëlle et Gwen, habituées à jouer ensemble (un peu moins ces derniers temps, certes), ont livré un féroce combat en 3 sets. Dans la manche décisive, elles ont très longtemps mené, avant de craquer en toute fin de match. Grosse déception, mais elles ont quand même fait un match au niveau de ce que l’on pouvait espérer d’elles. 21/13 14/21 20/22

DM2 : Geoffrey et Alice n’ont pas eu de mal à plier ce match en 2 sets. Grâce, notamment, à beaucoup de points glanés au filet, soit par de nombreux rushs d’Alice, soit par des fautes adverses sur de précis amortis de Geoffrey. Et comme cette fois, ils ne se sont pas relâchés en fin de sets, il n’y a pas eu de stress inutile, le pouls de l’héroïne de ce match (n’ayons pas peur des mots) étant bien assez élevé comme ça…

DM1 : Une fois n’est pas coutume, je me permets de contourner l’habituelle classification, afin de retranscrire au mieux le suspense insoutenable qui nous a tourmenté pendant ce match, qui était le dernier de la soirée qui plus est :

Avant le dénouement de ce match, le score était de 4-3 en faveur de Guichen. Maëlle et Clément avaient donc une pression monumentale sur leurs larges épaules.
Le 1er set est remporté haut-la-main par ces derniers, grâce notamment à une excellente présence de Maëlle au filet. Dans le second, les Guichenais se reprennent de fort belle manière, et on craint alors de l’issue de la rencontre, d’autant plus que Maëlle commence à ressentir fort logiquement une fatigue physique et nerveuse. Mais c’était sans compter sur les ressources mentales de nos preux compagnons d’aventure, qui réussissent une performance de haute volée pour finir en toute beauté cette rencontre. 21/15 17/21 21/18

Les superlatifs ont failli me manquer pour qualifier cette soirée riche en émotions. 4-4 finalement, cette égalité nous prive de la 4ème place provisoire (nous sommes actuellement 6èmes à 1 point du 4ème), nous n’avons ainsi plus notre destin en mains. Mais ce nul a surtout du bon, puisque nos 2 adversaires directs risquent de laisser des points dans les 3 dernières journées, alors que nous allons jouer des formations largement à notre portée, dont la prochaine journée, après les vacances, à Liffré.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.